Nouvelle loi sur les jeux d’argent et référendum en Suisse
 
En tant que citoyen et résidant suisse jouant à des jeux d’argent en ligne, des informations importantes pourraient affecter vos possibilités de jouer à vos jeux préférés en ligne.
 
Quelle est la situation et pourquoi ?
En Septembre 2017, le parlement Suisse a adopté une nouvelle loi sur les jeux d’argent qui entrera en vigueur entre l’année 2019 et 2020. Cette loi, si elle devient effective, limitera votre liberté en tant qu’utilisateur sur Internet. Pour la première fois, cette loi forcera les fournisseurs d’accès à Internet (Swisscom, Sunrise, UPC, etc.) à bloquer l’accès à la plus grande majorité des sites de paris, de poker et de casino.
 
Pourquoi cette loi est-elle controversée ?
Le public en général ainsi que les médias suisses critiquent cette loi pour les raison suivantes :

  • Elle introduit une mesure de censure sur Internet.
  • Elle a été majoritairement écrite et promue par les maisons de jeu suisses et les loteries helvétiques.
  • Les intérêts des joueurs en ligne suisses n’ont pas été entendus ni pris en compte.
  • Les maisons de jeu suisses n’ont aucune expérience en termes de jeu en ligne.

Ceci veut dire qu’en tant que joueur vous n’aurez accès qu’à un choix restreint et moins attractif de jeux, d’offres et de promotions.
 
Qui s’oppose à cette loi ?
Un référendum a été lancé par un bon nombre de comités et de groupes d’intérêts :
Les jeunes Libéraux Radicaux,
Les jeunes Vert’libéraux,
Les jeunes UDC,
Les jeunes Vert-e-s,
Plusieurs associations comme Swico, Simsa, Digital Society.
Au parlement fédéral, une majorité des Vert’libéraux, des Verts et des jeunes de l’UDC ont résisté aux lobbyings intensif des maisons de jeux et ont voté contre cette loi.
 
Que pouvez-vous faire ?
Si vous êtes citoyen helvétique et que vous pensez que cette loi n’est pas dans votre intérêt en tant que joueur, vous pouvez signer le référendum. Il suffit de suivre les étapes sur le site de collecte de signatures We Collect, sur la page suivante : Censure sur Internet : Référendum contre la loi sur les jeux d’argent.
 

Autre source : Journal Le Temps